NOTRE ENGAGEMENT

WeAllShareRoots, c’est le pari d’une production 100% locale,
réalisée grâce à un réseau de petits artisans, PME et associations.

Nous connaissons chaque intervenant :
La couture et l’assemblage des sacs sont réalisés manuellement par des couturières en réinsertion professionnelle ou issues de quartiers défavorisés et ayant besoin de revenus additionnels. Nous faisons appel à elles via des ONG situées dans les townships (bidonvilles), ou à travers des réseaux de femmes travaillant à domicile.
Nos bandoulières sont confiées à une petite entreprise familiale, installée à Cape Town depuis 1952 et spécialisée dans le travail du cuir.

Pour nos fermetures éclairs, nous avons misé sur l’expertise d’un grand groupe, afin d’assurer la meilleure qualité possible, mais quel bonheur de savoir que nos commandes sont produites au Swaziland, dans une des principales usines (et employeur) de la région.
Pour sélectionner les couleurs et les qualités des cuirs suédés de nos pochettes, nous passons des heures avec Brian et son équipe.
Les autres éléments de métal sont produits dans des petites usines sud-africaines. Il faut savoir être patient, mais la qualité est au RDV! Andréa, Nita, Peter… ne changez rien.
Et la liste est encore longue, on pourrait également présenter Linzie, Dennis, Sedick etc… qui s’occupent entre autres de nos étiquettes, de nos impressions sur papier recyclé et encore de bien d’autres choses.

Nos tissus sont achetés au Cap, en Afrique du Sud, ainsi qu’ au gré de nos voyages (Mozambique, Congo, etc.).

Les tissus appelés WAX ou PAGNE ou parfois tout simplement « tissus africains » sont des textiles de coton ayant reçu sur les deux faces des cires hydrophobes (Wax signifie « cire » en anglais).  La technique d’impression s’inspire des Batiks Javanais. Les motifs sont très variés et très colorés. La production peut provenir d’Europe (Hollande principalement), d’Afrique ou encore d’Asie. La région de Port Elisabeth en Afrique du Sud produit une offre croissante de tissus WAX qui se retrouve  ensuite facilement au Cap.

Le shweshwe, lui, est considéré comme LE tissu traditionnel sud-africain. Imprimé de motifs géométriques, teint à l’indigo et 100% coton, il a été introduit en Afrique du Sud par les immigrants allemands au 19ème siècle et est dorénavant une partie intégrante de la culture sud-africaine, notamment pour les femmes de l’ethnie Xhosa. Aujourd’hui, il est fabriqué localement vers Durban. Ce tissu est très rigide car il est amidonné.

Mettre le tissu africain à l’honneur et l’amener dans les garde-robes les plus cosmopolites, est une façon, pour nous, de mettre plus globalement l’Afrique à l’honneur. C’est un continent plein de lumière, d’Histoire, de couleurs, de savoir-faire, de traditions, qui mérite un autre regard que celui que les médias lui portent trop souvent.